Galerie @commerce des reproductions et affiches des oeuvres Ydan Sarciat - éditées sur papier ou toile signées manuscrite par l'artiste
SITE DE L'ARTISTE
visitez le site Google de l'artiste
Mon Bllog
visite du blog ydan
Carte cadeau
Offrir un bon d’achat
FRAIS DE LIVRAISON OFFERTS
Dès 49€ d'achat ! (en france)

Presse musée du rhum à St James  1999 d’Ydan Sarciat

SAINTE-MARIE MARDI 2 MARS 1999 COMMUNES FRANCE-ANTILLES

L'Aéromosaïque » au musée du Rhum

Sarciat Ydan expose
« Personnages des lles » au Musée du Rhum jusqu'au samedi 6 mars. 1999
Des peintures pleines de vie,de mouvement et de passion. Une double technique pour ce peintre de talent.

Sarciat-Ydan revient en Martinique, afin d'y exposer ses dernières oeuvres.

Double signature pour cet artiste peintre, autodidacte. Sarciat, c'est le peintre de la spontanéité. Ydan, c'est le technicien utilisant le pistolet de l'aérographe. L'inventeur de " l'Aéromosaique ». Double facette chez cet artiste qui a deux amours comme le dit la chanson, la Martinique et l'Afrique du Nord Sarciat Ydan est né à Rabat (Maroc), le 7 août 1957. Il n'a que trois ans lorsqu'il met le pied sur le sol antillais. Il vivra quinze ans sous le ciel martiniquais avant de rejoindre le Sud-Ouest de la France. C'est à Dax qu'il enseignera en tant
que professeur de technologie. Puis en 1984, il se consacre définitivement à son art. Afin d'exprimer toutes ses visions intérieures, il utilise toutes les techniques des arts graphiques, afin de les projeter sur la toile. Plus de modèle. absence du sujet, il ne conserve que l'idée de base, qui provient directement de sa mémoire, mémoire des souvenirs... La lumière des couleurs chaudes et leur contraste l'ins
pirent. La joie de créer se retrouve à travers ses œuvres. Peintures vivantes, sans cesse en mouvement, peinture-passion.
« L'aéromosaïque », terme ainsi défini par Ydan, s'inspire du monde bougeant et trépidant poursuivant l'élan des corps dans l'espace. C'est ainsi qu'il a pu exprimer la gestuelle et le mouvement de la tauromachie. Cette technique de l'aérographie lui permettant de capter l'impression fugitiv du mouvement dans la violence de la bète et la réponse maîtrisée de l'homme qui le combat.
" L'aéromosaique » permet à Ydan d'aborder un autre domaine. comme le sport.
Ainsi, a-t-il réalisé une exposition consacrée aux Sports Olympiques lors des Jeux d'Albertville en 1992. Tout ce qui a trait à Ja vitesse, l'attire et lui donne l'impulsion qui lui sert à fixer instantanément la vitesse du bolide (Formule 1), la gestuelle du torero, le corps de l'athlète qui s'élance.


Primé de nombreuses fois 

Pour Ydan, il ne s'agit pas d'utiliser l'instrument comme le font les décorateurs de vans ou de camions. Il procède par petits carrés, chacun d'eux contenant son originalité, teinte par teinte, ligne par ligne.
Sarciat-Ydan a un parcours riche et intéressant. Depuis sa première exposition à Saubusse-lès-Bains (Landes) en 1979, il a parcouru le globe muni de ses pinceaux et de son aérographe. Diplômé du Musée d'Art Moderne aux Saintes (Guadeloupe) en 1980. Il recevra deux grands prix, le Grand Prix du 9• Salon International du Puy en 1988, et le Grand Prix de la ville du Bourget en 1989. La même année il sera lauréat du troisième  Salon d'Outre-Mer de la ville de Paris.
Entre 1980 et 1990, il exposera en Guadeloupe, dans le Sud-Ouest de la France, à Paris, en lle de France, à
Niamey (Niger), au CMAC à Fort de France. Puis en 1991, la Principauté de Monaco le verra exposer à la Galerie Park Palace Monte-Carlo.L'espace 92 des Jeux Olympiques d'Albertville (Savoie) le recevra à cette grande occasion.
Ensuite entre 1993 et 1998, il poursuivra sa croisade en exposant dans les Pyrénées Atlantiques.
La Galerie Artibijoux Fort de France l'accueillera en 1994, puis la Tunisie le verra exposer à la M.C.L. de Tunis (1995).
Enfin. l'une des dernières expositions de Sarciat-Ydan intitulée « Les Antilles à l'heure du Mondial » s'est déroulée à la Mairie de Paris XIX° (1998),
Sarciat-Ydan revient en Martinique, afin d'y exposer ses dernières œuvres. Pour la circonstance, le Musée du
Rhum à Sainte-Marie l'accueille jusqu'au 6 mars. Un vrai plaisir pour l'artiste,
B.P

 

Le Musée du Rhum à Sainte-Marie l'accueille jusqu'au 6 mars 1999

Afin de vous offrir une expérience utilisateur optimale sur le site, nous utilisons des cookies fonctionnels qui assurent le bon fonctionnement de nos services et en mesurent l’audience. Certains tiers utilisent également des cookies de suivi marketing sur le site pour vous montrer des publicités personnalisées sur d’autres sites Web et dans leurs applications. En cliquant sur le bouton “J’accepte” vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre page “Informations sur les cookies” ainsi que notre “Politique de confidentialité“. Vous pouvez ajuster vos préférences ici.