Galerie @commerce des reproductions et affiches des oeuvres Ydan Sarciat - éditées sur papier ou toile signées manuscrite par l'artiste
SITE DE L'ARTISTE
visitez le site de l'artiste
CATALOGUE
Ydan
FRAIS DE LIVRAISON OFFERTS
Dès 49€ d'achat ! (en france)
Carte cadeau

Qu’est devenu la galupe Bayoune ?

Bayoune 2022

Histoire de la galupe du fleuve Adour

L’histoire commence par une journée ensoleillée sur la place Henri de Navarre là où le futur roi Henri IV prenait en 1565 un bateau au port de Saubusse pour rejoindre Bayonne par le fleuve Adour en compagnie de la reine Catherine de Médicis et de son cousin Henri IX qui réalisait son grand tour de France. 

 

En cette  fin de matinée où les Sibusates rendaient honneur à des visiteurs du territoire inaugurant le chemin de halage une des  voies de Compostelle.

Un petit groupe de passionnés sous le regard de la statue d’Henri IV parlait du fleuve qui a fait notre histoire de ce pont Eugénie Desjobert qui depuis 1882 traverse l’Adour.

Tursan et autres breuvages aidant quelques-uns s’imaginaient ces navires qui jadis devaient être légion dans le port de Saubusse.

 

Et pourquoi ne pas faire renaître une de ces embarcations…

Ont les appelaient des galupes nos gabarres  locales.

On devrait en fabriquer une …

Et pourquoi pas, ce n’est qu’un gros. Couralin…

Quelle taille et comment le construire, avons-nous des plans ?

Les idées fusaient et la belle ambiance nous incitaient à rêver à ce jour où une galupe passerait sous une arche du pont   Eugénie Desjobert.  

Surtout que dans le village un nouvel arrivant venant d’une terre de marins. était un peu expert en construction marine …

 

Quelques jours ont passé et suite à la recherche de renseignements sur les bateaux de L’Adour, voilà que dans un petit village du pays voisin à Guiche une galupe qui se nommait Bayoune attendait péniblement sur une cale à moitié envasée au bord de la bidouze un affluent gauche de l'Adour.

 

Après une prise de contact du maire de Saubusse avec celui de Guiche pour retrouver son propriétaire … une rencontre était organisée au port de guiche entre les sibusates et les élus locaux

L’histoire était belle elle avait été construite à Bayonne appartenait à une association Val D'Adour Maritime et ne demandait qu’une chose reprendre du service

 

suite à quelques pourparlers avec le président de l’association propriétaire du navire, Saubusse rachète Bayoune à l’euro symbolique.

Les Sibusates décident de la rapatrier au village par voie fluviale. aidés par les habitants et les élus de guiche pour extraire de sa cale le bateau malade.

 

Le chantier pour la pose d’une seconde peau temporaire sur la galupe s'entame en début d’été 2018  par les passionnés de la place Henri de Navarre afin de tenter son rapatriement à son futur port d'attache…

 

En attendant le jour J de la grande marée  Michel notre plongeur recherche les ancres disparues et le gouvernail de bayoune et sa pierre de Bidache perdus  au fond de la bidouze …

 

 Le jour de la grande marée est enfin là,  en août 2018 elle est prête à être poussée lentement vers l’affluent …

sous le regard des riverains et autres curieux de voir sa mise a l’eau.

 

Bayoune est  tractée par des pêcheurs de L’ADOUR et rejoint son futur port d'attache Saubusse aidée tout au long de la remontée de l’Adour par la marée, sous les acclamations des passants du chemin de halage.

 

elle arrive enfin sur les rives de Saubusse sous les applaudissements d'un public curieux de revoir une galupe passée sous le pont et s'échouer devant la statue d’Henri IV là où l’aventure a commencé.

 

Débarrassé de sa double peau, Bayoune est retourné et placé sur une remorque qui va être son atelier mobile et son marbre.

 

L’histoire de Bayoune ressuscitée traversa le pays et même au-delà des Pyrénées…

Sur le chantier naval d’Albaola à Pasaia ils ont eu vent de la belle histoire

et sont venus à la rame les marins par la mer et le fleuve nous rendre visite pour que demain Bayoune rejoigne à son tour le port Basque et son Balenier

 

Il fallait une structure pour gérer le futur chantier de Bayoune

Adoura s’est créée pour remettre en état la galupe, c’est, l’association des hommes, des bateaux, des affluents et du  fleuve 

 

Notre constructeur naval réalisera l’exvoto identique réplique de la galupe.

Bayoune va se mettre sous la protection de l’église saint jean baptiste de Saubusse

 

Dans un premier temps l’association à la volonté de construire un chapiteau destiné à abriter la restauration et permettre la visite par le publique de la remise en état de Bayoune.

 

Après de nombreuses péripéties tempêtes inondations et surtout deux ans de Covid il est décidé d’abandonner le projet de chantier ouvert au publique 

Bayoune se renovera a saubusse malheureusement sans visites et a l’abri des caprices du temps…

 

l’association Sibusate Adoura  à réussit à prendre le vent pour la reconstruction de son patrimoine.

 

Ses membres et bénévoles de tous les villages voisins ont trouvé des donateurs pour du bois de chêne locale, des bûcherons, des scieurs, des transporteurs, des  raboteurs, des charpentiers, des menuisiers, des mains et des cœurs pour la renaissance de Bayoune.

Varangues, goussets, courbes s’assemblent avec les moyens du bord pour reconstruire Cale poupe et étrave de notre Galupe 

Bientôt elle fera la fierté de toute une région…

Un jour très proche elle sera le témoin de notre patrimoine fluviale.




























Remerciements

 

Albaola

Brico Dépôt 

Charpente Simonneau 

Commune de Guiche

Commune de Rivière Saas et Gourby

Commune de Saubusse 

EARL Lahillade

 Entreprise Dacharry

Entreprises Mothes

France Inox

Les pêcheurs de l’Adour

Les donateurs privés du bois de chêne

Maison Pierre Oteiza

Pedelucq frères 

Groupe Labeyrie

Groupe FP Bois

Groupe Seosse

NP Rolpin

Scierie Dufau 

Syndicat des berges de l’Adour

TPSL

Transport Perez Moreno

Vignau Bâches

Val D'adour Maritime

 

Tous les bénévoles depuis la première heure …

Adhérents et futurs adhérents






 




Afin de vous offrir une expérience utilisateur optimale sur le site, nous utilisons des cookies fonctionnels qui assurent le bon fonctionnement de nos services et en mesurent l’audience. Certains tiers utilisent également des cookies de suivi marketing sur le site pour vous montrer des publicités personnalisées sur d’autres sites Web et dans leurs applications. En cliquant sur le bouton “J’accepte” vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre page “Informations sur les cookies” ainsi que notre “Politique de confidentialité“. Vous pouvez ajuster vos préférences ici.